Concernant votre recherche.

Services de renseignements téléphoniques : leur histoire

Depuis avril 2006 les fournisseurs de services de renseignements téléphoniques sont joignables en composant un des numéros courts à 6 chiffres de la forme 118 XYZ. Numéros qui ont remplacé le « 12 ».
Avec la libéralisation de ces numéros, le marché a donc profondément évolué ces dix dernières années.
A l’époque, il existait une certaine inquiétude quant au risque de baisse de qualité du service qui avait pu être observé en Grande-Bretagne où le taux de réponses et d’exactitude des réponses avait fortement chuté. Ce qui avait détourné les clients des services de renseignements téléphoniques.
Néanmoins très rapidement, près d’une trentaine d’acteurs ont investi le secteur en proposant aux particuliers et aux entreprises de leur fournir des renseignements téléphoniques.
Petit à petit le marché s’est structuré et consolidé, laissant de côté plus de la moitié des fournisseurs, de sorte qu’il n’existait plus que 13 numéros de format « 118 XYZ » exploités en 2014.
Le temps pour les professionnels de mieux s’organiser et de bien comprendre le marché, le secteur a repris de belles couleurs depuis 2 ans et connait un fort dynamisme aujourd’hui.
33 acteurs exploitent désormais le marché.

Annuairiste universel

Tous les services de renseignements téléphoniques accessibles par un numéro commençant par 118 sont des « annuairistes universels ».
Ils doivent ainsi pouvoir répondre à toute recherche d’un numéro fixe ou mobile concernant un particulier ou une entreprise, à condition qu’ils soient inscrits sur les listes d’abonnés des opérateurs.
Pour être à jour des listes d’abonnés, l’ensemble des opérateurs fixe et mobile communiquent leurs listes aux fournisseurs de services de renseignements.